PHOTOGRAPHIER
LES ECLAIRS

7ème PARTIE


DESCRIPTION D'UN ORAGE

CONSEQUENCE
DES ORAGES

PERIODES ET LIEUX

IMAGES ET ANIMATIONS

METHODES POUR PHOTOGRAPHIER LES ECLAIRS

FUSIONNEMENT DE PLUSIEURS PHOTOS D'ECLAIRS

PRECAUTION LORS DE LA CHASSE AUX ECLAIRS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

METHODES POUR PHOTOGRAPHIER LES ECLAIRS

Pour prendre en photo les éclairs on doit être muni d'un numérique ou argentique avec le mode manuel et pour les prendre la nuit avec un temps d'exposition d'au moins 15 secondes mais la pose B ou T est préférable. On doit posséder un trépied et si possible un déclencheur souple à distance surtout pour les temps d'exposition long.

Plus l'ISO et ou le temps de pose est important plus il est possible d'avoir du bruit sur l'image. Donc suivant le nombre, la luminosité des éclairs il faut éviter de régler des paramètres trop hauts.

  • REGLAGE DU NUMERIQUE SUIVANT L'ORAGE

Pour prendre des éclairs il faut se mettre en mode manuel pour pouvoir tout régler. Le réglage du numérique sera différent suivant : la distance de l'orage, la luminosité de dehors (jour ou nuit), le nombre d'éclairs par minute et la luminosité voir le type des éclairs et parfois de l'appareil photo que vous disposez.

Avec la prise de vue en continu (mode rafale) il est préférable d'enregistre les 5 dernières photos ce qui limitera le nombre de photos et donc la place dans le numérique. Et dès qu'une ou plusieurs photos d'éclairs sont prises alors mettez les en protection puis supprimez toutes les autres photos. Ainsi seules les photos protégées ne seront pas supprimées et la supression des photos ira plus vite.

Il est préférable d'enregistrer les photos sous format JPG au lieu du format RAW à cause du poids des fichiers et donc du nombre de prises de vue et du temps de l'enregistrement.

    • LORS D'UN ORAGE LE JOUR :

      • TEMPS DE POSE


      Comme la luminosité sera élevée le temps de pose doit être faible pour que le paysage ne soit pas trop lumineux et pour que l'éclair ne soit pas trop éblouissant. Le temps de pose doit être de 1/150 secondes lorsqu'il fait encore bien jour et vers 1/10 à 1/30 secondes quand il fait bien gris mais pas encore noir. Ainsi avec cette vitesse il est même possible de prendre l'éclair deux fois avec une différence de contraste entre les deux photos comme on le voit sur cette animation (110 ko) que j'ai réalisé à partir de quatre photos où l'éclair de gauche à été pris deux fois.

      • I.S.O. (International Standards Organisation)

      L'ISO est l'unité de mesure pour la sensibilité du film ou du capteur (en photographie numérique). Alors plus le chiffre est élevé plus les photos seront lumineuses. Donc, lors d'un orage pendant le jour, l'ISO ne doit pas dépasser 200 voir être compris entre les 50 et 100 pour éviter le bruit (des pixels « chauds » sur la photo) et pour que la photo ne soit pas trop lumineuse suivant le temps de pose.

      • L'OUVERTURE (F)


      L’ouverture est exprimée par F correspondant à la quantité de lumière admise c'est-à-dire son intensité. Plus F est petit plus grosse sera l'ouverture de l'objectif et donc plus de lumière passera.

      Donc si pendant l'orage le ciel est encore assez lumineux suivant la longueur focale (f), l'ouverture (F) doit être comprise entre 5,60 et 11. Car l'ouverture est ce qui permet de faire varier la quantité de lumière mais contrôle aussi le champ de vision suivant la longueur focale (f). Plus l'orage est loins et donc plus la profondeur du champs de vision est importante et moins les éclairs sont lumineux alors l'ouverture (F) doit être petite. Inversement lorsque l'orage est prêt jusqu'à un maximum de F<11. L'ouverture varie aussi en fonction du temps de pose et de l'ISO comme ils ont des effets sur la quantité de lumière enregistrée.

      • LA LONGUEUR FOCALE (f)


    La longueur focale (f) exprimé en mm correspond à la distance entre la surface photosensible du capteur et le centre optique de l'objectif. Plus la distance est élevée plus f est grand. Le champ de vision sera plus petit et le zoom sera plus important au fur et à mesure que la longueur focale (f) sera augmentée. Pour avoir plus de chance de photographier les éclairs il est donc préférable d'avoir un champ de vision important et donc une longueur focale (f) faible (28 à 35 mm sur un appareil photo de 35 mm).

      • LA LUMINOSITE (EV)


      Sur les appareils photos on peut corriger l'exposition (EV) permettant de modifier uniquement la quantité de lumière le flash de l'éclair pour convenir aux conditions de la photographie. Si on augmente l'exposition (EV) de 1, cela revient au même que de diminuer l'ouverture (F) de 1 ou bien de multiplier l'ISO par deux ou de diviser le temps de pose par deux. Et tout l'inverse lorsqu'on diminue l'exposition (EV) de 1. Par exemple pour un photo prise avec un temps de pose de 1/500 sec, F=5.60, ISO=400 et EV=0, si on augmente EV de 1 soit EV=1 cela reviendrait à passer à un temps de pose de 1/250 sec, ou à une ouverture de F=4 ou à un ISO=800.

       

  • Moyenne des réglages pour un orage de jour

    ISO
    Ouverture (F)
    LONGUEUR FOCALE (f)
    Distance en KM
    Luminosité (EV)
    50
    11
    vers le
    minimum
    1
    -1,50
    50
    8
    10
    -1
    100
    11
    20
    -0,50
    100
    8
    vers 200.mm pour un numérique
    de 35.mm
    50
    0
    100
    5,60
    100
    0

     

    Un orage venant de l'ouest de Saint Gaudens le 01/09/2004 à 18H52.
    Photographié avec un fujifilm.S.5000 : ISO 200, 1/150" et F3,2.

    Cliquez ici pour agrandir la photo

    Cliquez ici pour voir l'animation (449 ko)

    Deux éclairs à environs 15.km
    après la violence de l'orage
    du 10/08/05 à 19h34. Pris avec un
    fujifilm.S.5000 : ISO 200, 1/5" et F8.

    Cliquez ici pour voir la photo

     

    • LORS D'UN ORAGE LA NUIT :

      • TEMPS DE POSE


      Lorsqu'un orage se produit la nuit on peut mettre un temps de pose assez long ou utiliser la pose B ou T contrairement en journée comme il fait noir. Mais pour cela il faut surtout utiliser un trépied pour que la photo soit pas floue et avec du bruit et si possible avec un déclencheur à distance comme certains numériques le permettent.

      Le temps de pose B réalise l'exposition durant toute l'action sur le déclencheur alors que la pose T s'enclenche quand on actionne le déclencheur et s'arrête quand on le réactive.

      Pour choisir le temps d'exposition cela dépend du nombre d'éclairs qu'il se produit par minute. Car si l'orage est très électrique il est préférable de mettre le temps de pose pas trop élevé sinon la photo sera trop claire et trop remplie d'éclairs. Donc 5 à 10 secondes sont suffisante avec un orage actif.

      Si l'orage est peu actif on peu alors monter le temps de pose jusqu'à 30 secondes maximum. Mais il y aura plus de chance d'avoir du bruit aussi.

      • I.S.O. International Standards Organisation

      Lors d'un orage la nuit l'ISO doit être plus élevé que le jour si on utilise le même temps de pose ou la même ouverture (F). Mais il faut tenir compte aussi du temps de pose qui est plus élevé pendant la nuit donc ne pas dépasser l'ISO 400 pour avoir trop de bruit.

      • L'OUVERTURE (F)


      Tout comme l'ISO l'ouverture (F) doit être un peu plus élevé que lors de la prise en photo d'un orage le jour. Mais il faut tenir compte de l'augmentation de l'ISO et surtout du temps de pose et de l'éclat ou distance des éclairs. Si les éclairs sont internuageux ou que la lumière se réflète bien sur l'enclume du cumulonimbus et que l'orage est pas trop éloigné il est préferable de pas trop abaisser l'ouverture (F) pour que la photo ne soit pas trop lumineuse.

      • LA LONGUEUR FOCALE (f)

      Pour le réglage de la longueur focale (f), il est à peut près le même que lorsqu'on prend en photo des orages le jours comme ce paramètre sert surtout à la profondeur du champ soit à la zone nette de l'image qui s'étend du point net le plus proche de l'objectif au point net le plus éloigné.

      • LA LUMINOSITE (EV)


      Le réglage de l'exposition (EV) dépendra du réglage des autres paramètres. Car cité plus haut, l'augmentation de l'exposition (EV) de 1, équivaut à diminuer l'ouverture (F) de 1 ou bien doubler l'ISO ou à diviser par deux le temps de pose. Et tout l'inverse lorsqu'on diminue l'exposition (EV) de 1.

       

Moyennes pour des réglages d'un orage de nuit

ISO
Ouverture (F)
Longueur focale (f)
Distance en KM
Luminosité (EV)
100
11
vers le
minimum
1
-1,50
100
4.5
10
-1
200
5.6
20
-0,50
200
2.8
vers 200-300.mm pour un numérique
de 35.mm
50
0
400
4.5
100
0

Distance en KM
ISO 100
ISO 200
ISO 400
moins de 3 km
F/8-F/16
F/22-F/11
F/32
3 à 14 km
F/8
F/11
F/16
5 à 10 km
F/5.6
F/8
F/11
15 km
F/5.6-F/4
F/8-F/5.6
F/11-F/8
plus de 20 km
F/2.8
F/4
F/5.6

Voici deux tableaux nous montrant sous deux
formes différentes les réglages pour prendre les éclairs la nuit.

 

Le 24/06/2005 à 22h25, à une dizaine
de kilomètres de Saint-Gaudens il y a eu
un coup de foudre suivi d'un éclair
extranuageux. Réglage : ISO 200, F4.4, 2"avec un Fujifilm S5000.

Cliquez ici pour voir la photo

Un coup de foudre photographié lors de d'un orage le 09/10/2004 à 22H36. Photographié avec un fujifilm.S.5000
avec ISO 400, 2" et F2,80.

Cliquez ici pour voir la photo